Actualités

12/11/2018Giving Tuesday
La générosité des joueurs de jeux vidéo au rendez-vous

Ce week-end, après 50h de live, la générosité des amateurs de jeux-vidéo s’est une nouvelle fois confirmée avec une collecte de plus d’1 millions d’euros au profit de Médecins sans Frontières.

38 streamers* , ont participé à Montpellier au Zevent, troisième marathon solidaire organisé par ZeratoR et Dash où il était possible de voir Gotaga, streamer numéro 1 français parmi d’autres.

De vendredi soir à la nuit de dimanche à lundi, ils ont joué en appelant leurs spectateurs à faire des dons à l’association. Un appel entendu par le monde du gaming puisque juste avant la fin de l’événement, le million d’euros collecté a été atteint. L’affluence était également au rendez-vous : à 0h50 un pic de 400 000 spectateurs assistaient aux les lives des streamers.

Pour rappel l’édition 2017 avait permis de récolter plus de 450 000€ au profit de la Croix-Rouge pour les victimes de l’ouragan Irma.

 

Les communautés répondent à un appel à la générosité

Depuis 2012, la plateforme de live-streaming Twitch a permis de récolter plus de 85 millions d’euros pour des causes caritatives. Avec un âge moyen autour de 34 ans, hommes et femmes confondus, les joueurs, montrent une fois de plus qu’ils sont généreux.

 

Aux fundraisers de connaître ces nouveaux profils de donateur pour adapter les collectes à leurs motivations!

 

*nom accordé aux joueurs professionnels actifs en live-stream c.a.d sur une plateforme comme Twitch diffusant en direct des parties commentées.

Vous pourriez aussi être interessé par :
  • Bilan Giving Tuesday 2018
    Retour sur les chiffres de la première édition de #GivingTuesdayFR
  • Libérez votre générosité
    Giving Tuesday, c’est aujourd'hui !
  • microDON et l’EEMI lancent le 1er HACKADON
    Dans la continuité de #GivingTuesdayFr, les samedi 1er et dimanche 2 décembre, microDON organise, en partenariat avec l’EEMI (Ecole européenne des métiers de l’Internet), son premier HACKADON : un hackathon solidaire. Durant un week-end, une cinquantaine d’étudiants se mobiliseront afin de proposer une solution technique (plateforme, application…) répondant à la problématique suivante : Comment faciliter l’engagement solidaire des plus jeunes auprès des associations ?